Rejoignez nous sans attendre et obtenez des bonus selon votre grade et votre village sélectionné! :D
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fini le part conteste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

PNJ

avatar
I am
Niveau : 0
Expérience : 136
Ryos : 0
Messages : 51
Date d'inscription : 19/06/2016


MessageSujet: Fini le part conteste   Jeu 5 Jan - 5:44


Bienvenue sur Gate Of Valor











Contexte






Lire l'histoire complète

Bienvenue dans l'universe de Valor ce monde mystique possédant d'étrange pouvoir. Plusieurs légendes enrichissent ce monde, tout aussi merveilleuse l'une de l'autre. Humain, Ange, Démon , Elfes etc... Les races vivent dans la paix depuis des siècles. Joingnez nous pour que votre ascension commence maintenant! Voir ici les légendes

Royaume des humains : D'après les légendes humaines. Cette espèce était la plus neutre dans l'Univers de Valor. En effet, ne possédant pratiquement pas de pouvoir, mais une endurance hors norme, ces dernier possédaient un leader, ou plutôt un champion. Depuis les temps immémoriaux, ce champion maintenait la paix à l'aide de son destrier des plus spécial. Son Pegas possédait des ailes aux allures de cristal. Seulement un battement d'ailes suffisait pour stopper les conflits. Plusieurs guerres entre les humains et elfes furent cessé grâce à ce champion maintenant passé au rang de Héro. Mais un jour... Ce qu'il croyait être ses adorateurs et coéquipiers en décidèrent autrement. Même si ils le vénéraient tel un dieux. Les humains doutaient qu'aux jour de sa mort, tout leurs serait enlevé. C'est alors, qu'ils décidèrent finalement de se retourner contre lui. Le cavalier essayait tant bien que mal de leurs faire entendre raison. Malheureusement... Une terrible bataille eut lieux. Le cavalier n'ayant d'autre choix de se battre, il se défendit... Des innocents perdirent la vie, mais le plus grièvement blessé... Le cavalier et son cheval côte à côte, moururent. La lumière, les humains ayant vaincu le cavalier foncèrent vers le Royaume elfique. Une autre épique bataille eut lieux, mais cette fois, les humains étaient gravement en difficulté. Dès lors, cette lumière pure, le destrier et son chevalier descendirent sur ciel... On dit que les ailes du pégase avait guéri même les blessures les plus mortelles des guerriers. Et qu'avant de remonter vers le ciel, le héro pardonna les craintes ses adorateurs avant de remonter vers les cieux laissant derrière lui un message de paix « La guerre n'alimente que la haine et la tristesse, ce n'est pas en se battant qu'on devient plus fort, mais en se soutenant »... Les battements d'aile de son pégase laissant un dernière traînée de scintillement. Royaume Elfique : Il y a des milliers d'années, dans les temps anciens. Un puissant gardien résidait dans la forêt Elfique de Valor. Cette forêt aux allures enchantés possédait plusieurs climats différents, Nord au climat Tropical allant. Les fées y vivaient joyeusement, les feux follet, les centaure, druides, les nymphes etc... De centaines d'espèces de créatures pour une plus grande famille. Cet arbre gigantesque avait le pouvoir de garder l'équilibre, ainsi, les elfes le baptisèrent « L'arbre de vie ». Ce chêne n'était pas seulement un chêne ordinaire. Son suc pouvait guérir tout les maladies, même les maladies infectieuses inconnues. Mais plus étrange encore, il avait une personnalité propre à lui. En effet, le Gardien avait sa personnalité à lui tel un être vivant humanoïde. Chacun des êtres vivants de cette gigantesque forêt lui rendait hommage à sa manière, en brûlant de la sauge, lui offrant des fleurs, le simple fait de prier pour lui. Ce chêne était pratiquement leur dieu, si ce n'était déjà pas le cas. Chaque année, une grande fête était organisée à son hommage. Une danse lui était dédié. S'il pouvait verser une larme, il l'aurait fait il y a longtemps. A part se mouvoir, tel un tréant, il pouvait seulement seulement prendre quelques membres de son culte dans ses mains crochus en souriant. Mais un pouvoir plus sinistre l'habitait au plus profond du Gardien. Il possédait la capacité d'absorber l'énergie négative. Ce qui n'était pas mauvais en soit, cela protégeait ses sujets de la dépression et la haine. Grâce à lui, ses citoyens vivaient dans une paix utopique sans crime ni mal. Malheureusement, il ne savait pas combien de temps il allait tenir à absorber cette affreuse énergie. Plus les années avançait, plus les parties de la forêt qui l'entourait ressentaient cette aura qui était bien loin de la plénitude. Ils commencèrent à noircir peu à peu... Plus les années passait, plus l'arbre enchantée se retrouvait seul. C'est adorateurs l'avaient donc abandonner... Et à l'oublier... C'est lors d'une journée de tempête que tout changea. Le gardien l'avait senti, son peuple allait bientôt disparaître. Le désespoir était à leurs portes, il ne suffisait d'ouvrir gentiment. Le tréant décida de se mouvoir pour sauver son peuple, malgré sa vitesse très lente. Alors que le ciel devenait très obscure et très menaçant. Les elfes fit leurs valises, certains tentèrent de fuir, d'autre de se réfugier. Les bruits sourds approchèrent de la capitale elfique. Elle approchait, la tempête. Dans une lumière d'espoir, le Tréant gigantesque arriva courageusement dans la cité affrontant ainsi la tempête. Comme il le pensait, cette tempête avait été créé par de mauvaise énergie. Pour sauver la cité, il devait absorber cette puissante énergie. Le choc entre sa sainte énergie corrompue et cette énergie noir entrèrent en collision. Après la tempête, le soleil revint éclairer la capitale de la forêt... Mais... Malheureusement, le gradient avait succombé à cette confrontation. Pratiquement noir, comme un arbre zombie ; alors que dans le passé son feuillage était si luxuriant. Les elfes se mirent à pleurer la perte de leur gardien, ainsi que les autres habitants de l'immense forêt. Sa perte se faisait grandement ressentir. Aujourd'hui encore, les habitants du royaume n'ont pas oublié cette tragédie et son sacrifice. Il paraît que l'esprit du Gardien protège encore cette forêt contre le mal. Royaume Angélique : Épée, bouclier, lance et arc divine. Le soleil et la lumière la plus pure est l'incarnation même de l'espoir. Nous pouvons nous sentir protéger, quand les anges donnent leurs vies chaque jours pour nous. Armé des cieux, l'Arch-Ange Saint-Ephilis était le général en chef de tout l'armée du paradis. Ce dernier possédait des ailes dorée dont 1 ange sur 1 000 000 pouvait posséder. Ces ailes conféraient une puissance incommensurable à son possesseur. Il pouvait voler à la vitesse du son son et créer de puissante bourrasque grâce à celle-ci. Avec ses puissantes ailes, Ephilis pouvait stopper tout les guerres juste en se posant au sol. Le nombre de bataille remportées par ce guerrier céleste passaient les 10 000. Sa stature le rendait très admiré. La guerre contre les enfer allait peut-être arriver à son terme. Ses hommes combattaient vaillamment la légion infernale. Brandissant sa lance dorée, la bataille était sienne. On dit que pendant sa dernière bataille, le Seigneur Infernal était de la partie, ou plutôt, son bourreau. Ce dernier possédait une puissance hors du commun. De milliers de ses soldats céleste moururent. Pour venger ses compagnons, l'archange entra en jeu. Combattant avec férocité le puissant démon, même si ce dernier ressemblait plus à un humain. Ephilis voulait combattre le Seigneur en personne pas son meilleur soldat. Mais après avoir perdue sa garde, le démon trancha l'une des ailes dorée de l'ange. Dans un moment de désespoir, et avec la seconde où que celle du démon était baisser, Ephilis répliqua avec une onde de choc lumière. Après avoir été repoussé, les soldats du général arriva pour le sauver. L'archange tenta de battre en retraite, laissant ses hommes derrière... Il ne pouvait pas se retourner, sachant que ses hommes se sacrifiait pour lui... Un à un... Ils moururent, dans un étang de désespoir... Ses larmes n'allaient pas les faire revenir. Après la mort, il y avait le néant. Devant le miroir, il se trancha son autre ailes. La douleur de la perte de ses hommes n'équivalait pas celle de ses ailes. Il n'avait plus l'allure d'un vaillant chef, ni d'un puissant guerrier. D'un profonde dépression, il dut se rendre à l'évidence. Ce combat, il devait le terminer. Ephilis partie seul dans un périple où il savait qu'il n'allait pas revenir, mais le bourreau devait mourir. Les corps de ses anciens coéquipiers gisaient au sol. Le bourreau devant lui souriant sournoisement. Comme un oiseau blessé, il avait perdue ses ailes pour leur rendre hommage. Le combat commença brutalement. Ephilis devait gagner ; le général ne pouvait se permettre de perdre. Après quelques blessures infligées à l'un l'autre. Il ne pouvait pas voler, seulement cloué au sol. Les compétences du bourreau était-elle, qu'il n'avait pas besoin d'arme blanche pour contre attaquer. Totalement à main nue, Ephilis se fit désarmer par le puissant Démon... Et se fit empaler par sa propre lance dorée. L'Archange resta conseil un moment en repensant à ses hommes. Il s'écroula tristement sans réel honte... Ses hommes n'avait pas été vengé, mais on dit que ses ailes pourrons être utile à celui qui le succédera et vaincra se puissant démon... Et sa lance, enterrée avec lui... Royaume Infernal : Porte de l'enfer, la chaleur n'est rien face à sa torture. Alors que le Seigneur Infernal fait tout pour que la peur règne dans son monde. Même s'il était Roi de ce royaume, beaucoup d'esclaves et de démons-même souhaitaient sa mort, mais sa puissance était trop grande. D'un seul regard, et sa victime était paralysé. Mais il n'y avait pas que lui, sa tendre épouse n'était pas de tout repos non plus. Sexe, Fête et drogue, péché par dessus péché. Leur rêve de gloire à ce couple n'était qu'impie. Chaque jour, la terreur était envoyé au cieux, chaque jour ils envoyaient une source de stress aux cieux. Aussi sanglante que les ordres donnés par le dirigeant, cette guerre ne semblait jamais vouloir se terminer. Les anges n'était pas mieux que les démons. Alors que le Monarque était bien assis avec sa belle et manigançaient dans l'ombre. Il envoya son meilleur combattant, qui celui avait un pouvoir des plus terrifiant. Il pouvait modeler les ombres à sa guise. Il l'appelait « Son Bourreau ». Cet après plusieurs batailles que l'on devient plus fort, et ce bourreau l'avait appris à ses dépend. Fourbe, il avait préparé une recette des plus surprenante pour déjouer le Seigneur. Ce monde sera sien, tel était son souhait. « Donne moi la force, donne moi la puissance » Alors que les morts reviennaient de terre. Le Monarque ne pouvait pas le laisser faire. Il le pourchassa où son bourreau alla. Il avait tuer ses sujets, il avait kidnappé sa tendre épouse. Il avait été trop loin. Quand le mal s'affronte... Rien ne voudra sa honte... Le château de mort, son bourreau avait massacré l'un des royaumes de l'Enfer pour faire sien... Le traître était assis sur le trône en souriant sournoisement. Les deux rois s'affrontèrent dans une bataille sanglante. Les deux maîtrisaient le même pouvoir de modeler les ombres. Le château déjà à ruine était méconnaissable. Ce combat dura près d'un mois. D'un élan de rage, le Seigneur tranchant son traître de bourreau. Il paraît qu'il avait réussi à absorber les ombres de son Meilleur soldat et bourreau créant ainsi un nouveau pouvoir. Mais aussi, le Seigneur devint complètement fou et sa belle épouse n'eut d'autre choix de sauver le Royaume Infernal et peut-être le monde en le combattant à son tour. Cette derrière lui décocha une flèche de feu mortel droit au coeur. Cette flèche aillant le pouvoir de sceller tout pouvoir d'ombre... Le seigneur mourut dans les bras de sa femme, le bourreau gisait au sol. Les même dans les ténèbres, les démons aussi possèdent des peur irrationnelles. Il paraît que cette femme voyage entre les royaumes, surtout celui des hommes, pour retrouver son mari défunt... Comme vous pouvez le voir. Valor possède de riches légendes, voir mystique. Chacune d'eux cache un sens et cachune d'elle manque une partie. De quoi parle-t-elle ? Où veulent-elle en venir ? Reste à savoir. Les Héros des légendes sont jouable, incarné-les pour découvrir leurs passés derrière leurs contes. La porte des Héros n'est qu'un mythe. Découvrez ce qu'elle cache.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-hokano-sekai.forumactif.org
 
Fini le part conteste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
naruto hokano sekai :: Personnage-
Sauter vers: