Rejoignez nous sans attendre et obtenez des bonus selon votre grade et votre village sélectionné! :D
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Someting Dead

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

N'est pas Admin

avatar
I am
Rang : Juunin
Niveau : 80
Expérience : 111
Ryos : 100
Messages : 63
Date d'inscription : 21/06/2016


Feuille de Personnage
: ::
1225/1225  (1225/1225)
: ::
2425/2425  (2425/2425)
: ::
0/100  (0/100)

MessageSujet: Someting Dead   Lun 29 Aoû - 1:58

Un bruit contre le mur. Une petite fille tombe au sol embrassant ce dernier. Un vieil homme. Celui qui sera source de haine. Oubliez les contes de fées, ce sont que des âneries. Quelque goutte de sang sous les lèvres, ils tombèrent au sol. Quelque chose de mort, en elle. Son regard vide vers le vieil homme. Était-ce son cœur qui était mort, avait-il tué tout trace d'émotion ? Celui qu'elle appelait pourtant « mon maître » , son tuteur, son mentor source de sa mort intérieure. Elle serrait le poing, elle voulait le frapper, mais pouvait-elle, il ne fallait même pas y penser par peur qu'il puisse lire les pensées. Tout ce qu'elle pouvait faire était de se relever et de la se plier à ses ordres, comme si rien ne c'était passé. Ce genre de truc était fréquent. Seulement le fait qu'elle manque une figure à sa technique, le sang coulait. La tolérance face à l'échec était alors à 0. Un entraînement géré par la peur et l'intimidation. Elle devait continuer selon les dirent de son maître.

Dans les ténèbres, seul dans sa chambre, privée de dîner, quelle cruauté, encore une fois, elle n'allait pas manger. Son ventre criait famine. Comment se concentrer alors qu'elle avait faim ? Comment ce elle pouvait réaliser des figues de technique, si son corps voulait l'abandonner. Sa seul source de réconfort était cette image de se qui pouvait être son père. Le courage venait de lui, sa détermination ainsi que sa force de ne plus pleurer.  Alors que les ombres s'approchaient, s'accrocher à cette pensée les éloignaient. Ses larmes étaient peut-être mortes, devenue cendres. Même en cendres, même si elle ne l'a jamais vraiment connu, la force de se battre. Prouver sa valeur était une chose en soit de très important pour cette mère.
S'évader de sa destinée et forger la sienne. C'était véritable signification de « se battre » pour un jour meilleur; le lendemain. Mais il y avait quelque chose de mort...

Sous la pluie en train de longer un cimetière, Akiza. Peine et solitude, il pouvait que voir la triste réalité qu'était sa vie : orpheline. Même si maintenant elle avait 18ans, son père n'était plus que souvenir. Il avait fait probablement le con, mais ses ambitions n'était néanmoins Justice. Laver le monde de sa propre merde et corruption. Cette merde salissait le nom de ses compagnons et le sien, souvent plusieurs autres personnes. Il avait entrepris de nettoyer lui même cette merde - c'est pour cela qu'il avait décidé de s'en prendre aux sommet. Akiza le respectait-elle ? Bien sûr, ce n'est pas tout le monde qui oserait s'en prendre au grand chef des pays. Le vide à nouveau, le sentiment d'être à nouveau seul sans soutiens. Les mots de son père était toujours « Je serai le maître de ma destinée » Avec raison il fut vaincu au combat en protégeant ses camarades, même s'il était un Nukenin, il fut mort le sourire au lèvres... Akiza leva la tête face à la pluie, comme une douche froide, l'eau coulait le long de son visage ainsi que ses cheveux. Drôle d'imaginer qu'elle ne puisse pleurer. Elle était triste, mais sans larmes. Mais aussi, la princesse n'allait pas prendre le même chemin que son père. Les ombres sont toujours après elle. Les ombres approchaient chaque fois qu'elle ne s'accrochait pas à une pensée. Comme une merde qui salit toujours et encore son nom, mais ne voulait pas le nettoyer de la même façon que son père. Avant Akiza devait trouver qui elle était avant de trouver une façon de s'auto nettoyer. Depuis, même si elle
l'avait rencontrée, son décès, quelque chose de mort...

Elle tomba à genoux là où le nom de son père était gravé pour les prochains siècles. La pluie aidait à ses larmes sèches. Déjà dans sa vie elle avait trop pleurée. Qui était-elle ? Sans personne pour rappeler son identité, sans personne pour l'épauler. Seul dans son monde. Seul dans ses cauchemars. Face à sa propre mort. Akiza était donc face à ses propres démon. Souvenir-souvenir, mirror-mirror, l'étang d'eau face à elle désignait qui ? Akiza ou son côté sombre qui est en elle ? La jeune femme en pleure où la jeune femme qui cri à l'intérieure.

Cheveux noir, mèche rose. Yeux noirs avec Iris Magenta. Sous ses yeux, ses cernes noir qui dessinaient des branches inversées. Les gouttes de pluie qui tombaient sur la flaque détruisaient quelque peu le reflet. Ses démons, ses souvenirs, comme des cornes sur sa tête. Était-elle comme ça réellement ? Quand nous disons qu'un miroir reflète qui on est réellement. Mais quand qu'un miroir ne reflète rien, seulement la partie vide en nous; comme pour Akiza, il y avait quelque chose de mort...

Suite : Where's my lost Paradise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Someting Dead
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Red Dead Redemption
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
naruto hokano sekai :: Role Play :: Reste du Monde :: Autre-
Sauter vers: